HK / Forbidden Super Hero: au Japon, Marvel porte la culotte…

HK / Forbidden Super Hero – Yuichi Fukuda – Japon – Avant première (La Nuit Hallucinée – 2nde édition)

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Un étudiant introverti se découvre des super-pouvoirs après avoir « accidentellement » enfilé une petite culotte sur la tête.

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Adaptation live du manga Kyūkyoku!! Hentai Kamen de Keishū AndoHK / Forbidden Super Hero est un OVNI en France mais reste singulièrement classique pour le public japonais. Habitué à être nourri aux productions étranges mettant en scène des personnages loufoques dans des situations improbables (RoboGeisha, Machine Girl,…), ce super héros lubrique ne les dérange pas outre mesure, s’inscrivant parfaitement dans la culture populaire nippone. D’un point de vue occidental, on est en droit de se demander si cet engouement auprès de ce Super Pervers n’est pas le simple reflet de leurs frustrations sexuelles, les Asiatiques étant connus pour être particulièrement imaginatif à ce niveau dans leurs mangas et films de catégorie 3.

HK Forbidden Super Hero culotte

D’abord annoncé pour être un DTV, les accueils des différentes projections test dans les festivals de l’archipel ont été si chaleureux avec le projet qu’une sortie en salles fut mise à l’étude et acceptée. Un retournement de situation étonnant et une décision étrange tant ce film tranche avec le standard cinématographique d’aujourd’hui. Des effets spéciaux aux jeux d’acteurs, on se situe clairement dans la catégorie nanar, sans pour autant pousser le bouchon jusqu’à une écriture ridiculement navrante. Il suffit de voir le film s’ouvrir sur le logo de la boîte de production copiant sans gène le logo Marvel en mettant en scène sur des pages de comics le Super Pervers pour comprendre que le sujet du film est bien loin du simple enfantillage. Taclant les blockbusters américains en réutilisant chaque cliché afin qu’il s’intègre parfaitement dans la narration, l’adaptation du manga prend une portée réellement dénonciatrice, sans pour autant perdre son aspect comique, clairement revendiqué.

HK Forbidden Super Hero école

Héritant du sens de la justice de son père et du sadomasochisme de sa mère, le personnage du lycéen vengeur est un sketch ambulant donnant lieu à des scènes d’une bêtise rare, provoquant l’hilarité jusqu’à ce qu’elles deviennent répétitives. Ainsi, la première heure allie le sens du spectaculaire avec ses combats aux effets spéciaux soignés à l’humour graveleux qui perd de sa force dans sa redite. Mais la construction du récit est parfaite en tous points, réempruntant tous les codes du film de super héros classique (Spider-Man en tête de liste) afin d’être le moins ridicule possible. Le film gagne ainsi un comique de situation provenant uniquement des répliques et des situations qui, si le héros n’était pas aussi extravagant, se perdrait dans la masse de productions du même style.

HK Forbidden Super Hero ennemi

HK / Forbidden Super Hero, c’est juste un plaisir coupable déviant et irrévérencieux, un doigt d’honneur aux gros studios américains et une volonté inébranlable de revendiquer le Japon comme un pays à l’imagination fertile et à la liberté artistique sans frontières.

6,5/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s