How to make a monster: game over !

How to make a monster – George Huang – Etats-Unis – 2001

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Une société de jeux vidéo doit sortir sa nouvelle production, Evilution. Elle n’a que peu de temps face aux concurrents ; sont alors recrutés trois informaticiens de génie qui, à l’aide d’une stagiaire beaucoup plus compétente qu’on ne le croit, créent un jeu vraiment effrayant. Alors qu’un court-circuit se produit, l’invraisemblable arrive : le monstre du jeu serait bien réel…

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Episode parmi tant d’autres de la collection Creature Features réunissant certains téléfilms réadaptant complètement des classiques de la science-fiction, How to make a monster est le remake du film éponyme d’Herbert L. Strock. Seul le titre sera conservé, le côté gothique étant abandonné au profit d’un côté technologique, ancrant définitivement l’histoire dans notre époque. Que dire si ce n’est que c’est terriblement gênant tellement c’est mauvais. Derrière ces idées de remakes se cache Stan Winston, responsable des effets spéciaux de films devenus cultes tels que Terminator 2 ou Alien. Officiant ici en tant que producteur, il se fourvoie dans son art en ne proposant que des déguisements et des maquillages de qualité certes, mais bien inférieurs à ce qu’il a déjà inventé. Prônant l’artisanat, au détriment d’une histoire solide, le film se laisse suivre grâce à l’originalité des effets spéciaux et à la présence de quelques clins d’oeils sympathiques, comme le caméo parodique de Julie Strain qui nous dévoile sa plastique, au grand bonheur des fans d’Heavy Metal: F.A.K.K.². Un généreux navet !

2/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s